Sommaire

 

L'homéopathie est une approche alternative intéressante à plusieurs titres. Elle permet non seulement de traiter les otites, mais aussi de soulager leurs symptômes et surtout d'éviter leur récidive.

Soulager l'inflammation de l'otite grâce à l'homéopathie

Si dans le cas des tout-petits, consulter un pédiatre peut se révéler plus prudent, l'homéopathie peut, chez l'enfant plus âgé ou l'adulte (et en attendant de voir son médecin), être un recours pour soulager l'inflammation de l'oreille. 

Les remèdes homéopathiques proposés sont les suivants :

  • la Belladonna, anti-inflammatoire et anti-infectieux particulièrement utile en cas d'infection ORL, notamment en cas de fièvre ;
  • le phosphate de fer (Ferrum phosphoricum), pour faire baisser la fièvre (en tant qu'antalgique et anti-infectieux de la sphère ORL) si elle entraîne une importante fatigue ;
  • du Capsicum annuum (anti-inflammatoire et antalgique, plus particulièrement au niveau de l'oreille), comme traitement d'attaque puis à réduire progressivement en fonction de l'amélioration des symptômes ;
  • Chamomilla vulgaris (un excellent antalgique), en cas de douleur particulièrement violente, en 15 CH.

Vous pouvez alterner 3 granules de chaque toutes les heures pour décongestionner l'oreille et lutter contre la fièvre.

En cas d'otite séreuse, complétez avec 3 granules 3 fois par jour de :

  • Arsenicum album, recommandé pour le traitement des infections aiguës et pour faciliter les écoulements ;
  • Kalium muriaticum, indiqué en cas d'otite suintante caractérisée par une diminution de l’audition et par une sensation d'écho ;
  • Pyrogenium, utilisé en cas d'états infectieux chroniques suppurants ;
  • Mercurius solubilis, spécifiquement employé en cas d'affections ORL avec des sécrétions purulentes.

Associer homéopathie et antibiotiques, c'est possible !

Lorsqu'un médecin a prescrit des médicaments antibiotiques contre l'otite, on peut compléter avec, à raison de 5 granules 4 fois par jour, au choix :

  • Aconitum napellus, notamment si la douleur fait son apparition au cours de la nuit ;
  • Hepar sulfur, préconisé dans le traitement des affections ORL ;
  • Mercurius, notamment si la douleur atteint la gorge et que l'envie de boire est importante ou que le nez présente un écoulement jaune, voire teinté de sang.

On peut ensuite combiner ces principaux remèdes homéopathiques avec, selon les caractéristiques de l'otite :

  • Arsenicum album, si la chaleur apaise les douleurs ;
  • Belladonna, en cas de douleur pulsatile (battante) ;
  • Capsicum annuum (en 5 CH) si la douleur est diffuse, mal localisée ou indéfinissable ;
  • Capsicum associé à Pyrogenium (en 5 CH), si la douleur ressemble à une brûlure (à prendre toutes les heures, puis de moins en moins) ;
  • Chamomilla vulgaris (en 15 CH), si la douleur est très violente ;
  • Ferrum phosphoricum, 1 fois toutes les 6 heures, si la fièvre est comprise entre 38 et 38,5°C ;
  • Manganum (metallicum ou aceticum), si l'otoscopie provoque une toux ;
  • Phytolacca decandra, si la douleur à l'oreille n'est pas liée à une inflammation du tympan et qu'elle augmente à la déglutition.

Quel traitement choisir ?

Traitement homéopathique en cas d'otite moyenne aiguë (OMA)

Dès l'apparition d'une OMA, il est possible de procéder à l'administration d'une dose de Lachesis mutus afin de soulager la douleur à l'oreille. Si l'on est face à une OMA récidivante, il faut dès le départ prendre 1 dose d’Aviaire.

Pour un suivi homéopathique, on préconise ensuite, toutes les demi-heures, de 5 granules de :

  • Arsenicum album ;
  • Belladonna ;
  • Capsicum annuum (en 5 CH) ;
  • Chamomilla vulgaris (en 15 CH) ;
  • Ferrum phosphoricum.

Dans la mesure où l'otite s'accompagne d'une rhinopharyngite, on complète le traitement homéopathique par, simultanément :

  • une dose d’Hepar sulfuris calcareum (en 30 CH) ;
  • une dose de Pyrogenium par 24 heures pendant 3 jours.

Traitement homéopathique des autres otites

Pour certaines autres formes d'otites plus rares :

  • en cas d'otite purulente, prendre 5 granules de Mercurius solubilis (en 15 CH) et 1 dose d’Aviaire toutes les 2 heures ;
  • en cas d'otite accompagnée d'une fièvre intense, de très violentes douleurs à l'oreille et de phlyctènes (sortes de bulles ou d'ampoules remplies de liquide séreux ou de sang) sur le tympan, prendre Cantharis vesicatoria toutes les demi-heures.

Otite : traitement homéopathique de fond

Le traitement homéopathique de fond des otites repose sur la prise de remèdes en 5 CH :

  • Ferrum phosphoricum ;
  • Kalium muriaticum ;
  • Manganum.

Quoiqu'il en soit, pour être efficaces, ou pour prévenir les otites, ces granules doivent s'accompagner du traitement soigneux des rhinites (mouchage régulier et nettoyage du nez au sérum physiologique).

Ces pros peuvent vous aider