Sommaire

 

Le traitement de l'otite doit être adapté au type d'infection considéré, ce qui suppose d'avoir posé un diagnostic correct, qui repose généralement sur l'examen par otoscopie.

  • Le traitement des otites internes consiste à soulager les symptômes et à traiter l'infection bactérienne ou virale.
  • Les otites externes sont traitées localement et médicalement.
  • Le traitement des otites moyennes vise à soulager les signes généraux et à éliminer les germes responsables de l'otite.
  • Le traitement des otites chroniques, quant à lui, est identique à celui des otites moyennes, mais il se complète par la pose d'aérateurs tympaniques.

Enfin, d'autres approches existent pour traiter l'otite, notamment l'homéopathie et les remèdes naturels, tels que les huiles essentielles ou la phytothérapie.

Traitement médical classique des otites

Le traitement classique repose sur l'administration de médicaments contre l'otite.

Traitement des otites internes

Le traitement d’une otite interne associe :

  • des médicaments contre les symptômes (vertiges, vomissements) ;
  • un traitement antibiotique en cas d’infection bactérienne ou un antiviral (Aciclovir®) en cas d’infection virale, avec parfois un peu de cortisone.

Traitement des otites externes

Le traitement d’une otite externe réunit, sur prescription médicale, un médicament contre la douleur (paracétamol) par voie orale et une solution antibiotique par voie locale.

Traitement des otites moyennes

Le traitement d’une otite moyenne aiguë (OMA) consiste à prescrire :

  • un médicament contre la fièvre et la douleur (paracétamol, ibuprofène) ;
  • un antibiotique pendant une dizaine de jours ;
  • les lavages de nez avec aspiration des mucosités au mouche-bébé chez l’enfant en bas âge.

Si le tympan est bombé sous la pression du pus, l'ORL pratiquera une incision du tympan : la paracentèse. Par ailleurs, il arrive qu'une OMA mal soignée se transforme en otite moyenne chronique (OMC).

Traitement des otites séreuses

Le traitement d’une otite séreuse associe quant à lui :

  • un médicament contre la fièvre et la douleur (paracétamol, ibuprofène) ;
  • un antibiotique ;
  • les lavages de nez avec aspiration des mucosités au mouche-bébé chez l’enfant ;
  • la pose d’aérateurs tympaniques, qu'on appelle des yoyos ou diabolos.

Traitement des cholestéatomes

Le traitement d’un cholestéatome nécessite une réparation chirurgicale du tympan (tympanoplastie) après assèchement des sécrétions par un traitement antibiotique adapté.

Traitement non-médicamenteux de l'otite : homéopathie et remèdes naturels

Les traitements allopathiques ne sont pas les seuls capables de traiter les otites. Bien que les antibiotiques soient parfois nécessaires pour éliminer les bactéries, des solutions naturelles existent aussi.

Homéopathie et otite

L’homéopathie peut être utilisée pour renforcer les défenses naturelles contre le rhume et les rhinopharyngites responsables des otites. Elle joue donc d'abord un rôle préventif.

Une fois l'otite déclarée, l’homéopathie peut aussi être employée pour soulager des symptômes. Elle est également intéressante en tant que traitement de terrain, en cas d'otites chroniques récidivantes.

Des remèdes naturels

Plusieurs autres remèdes, plus naturels, existent et se révèlent extrêmement efficaces pour soulager l'otite. Il peut notamment s'agir de :

Quelques recommandations peuvent enfin également favoriser la résolution rapide des otites.

Ces pros peuvent vous aider