Soigner une otite chez l'adulte

Sommaire

Soigner une otite chez l'adulte

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

 

L’otite est une inflammation de l’oreille fréquemment secondaire à une infection virale ou bactérienne. Il ne faut pas confondre otite et otalgie. Une otalgie est la sensation de douleur ressentie à l’oreille. Elle peut être la manifestation d’une affection d’un autre organe : palais, mâchoire, dent, pharynx, etc. Voici comment soigner une otite chez l’adulte.

Zoom sur les différentes otites

L’oreille se décompose en 3 parties : externe, moyenne, interne. Selon la localisation de l’otite les symptômes sont différents :

  • L’otite externe : il s’agit fréquemment d’une douleur qui lance, qui empêche de dormir. Elle est provoquée lorsque l’on mâche et lorsque l’on tire l’oreille. Elle est très fréquente l’été à cause des baignades. Il n’y a pas de fièvre.
  • L’otite moyenne : elle est fréquente lors des infections virales qui touchent le système respiratoire (nez, bouche, gorge, poumons). Il existe donc d’autres symptômes : nez qui coule, douleur à la gorge, toux, conjonctivite. Une fièvre est fréquente mais elle ne doit pas dépasser 3 jours.
  • L’otite interne ou la labyrinthite : les affections de l’oreille interne sont rarement douloureuses. Elles peuvent entraîner des troubles de l’équilibre ainsi qu’une perte d’audition.

1. Prévenir les otites

Les otites se rencontrent majoritairement l'été et en hiver. En été, elles sont généralement dues aux baignades et l'hiver aux virus.

En été, pour éviter l’otite :

  • Évitez de vous baigner dans des eaux stagnantes qui peuvent être riches en bactéries et champignons.
  • Pensez à bien vous sécher les oreilles et le conduit auditif après votre baignade.
  • Il est déconseillé de s'exposer à des changements brutaux de température, par exemple, passer une journée au soleil à 30 °C et repartir en voiture avec la climatisation à 20 °C. Ces changements brusques de températures favorisent les infections.

En hiver :

  • Couvrez-vous bien.
  • Séchez toujours bien vos oreilles après la toilette.
  • Protégez vos oreilles avec un bonnet par exemple.

De façon générale, pour éviter la survenue d'infections :

  • Le tabagisme irrite les voies respiratoires qui sont reliées aux oreilles par les trompes d'Eustache. Cette irritation favorise les infections. Évitez donc de fumer.
  • La fatigue et une mauvaise hygiène alimentaire affaiblissent vos défenses immunitaires. En période épidémique, il est important de mettre toutes les chances de votre côté pour éviter les infections.

2. Soulagez la douleur due à l’otite

Toute douleur peut être traitée sans ordonnance avec du paracétamol. Pour un adulte de poids moyen sans antécédents médicaux, la posologie est de 1 gramme toutes les 6 heures, soit 4 grammes par jour.

Évitez la prise d’anti-inflammatoires sans l'avis d'un professionnel, ils peuvent favoriser l’apparition d’une infection bactérienne.

Dans certains cas, il est nécessaire de consulter un médecin :

  • Si vous présentez une fièvre pendant plus de 3 jours.
  • En cas de persistance de la douleur malgré la prise de paracétamol.
  • En cas de douleur secondaire à un barotraumatisme (plongée, altitude).

3. Soignez l’origine de l’otite

Il n'est pas prudent de s'auto-médiquer en cas d'otite. Si le traitement par paracétamol n'est pas efficace, vous devez prendre un antibiotique par voie orale ou sous forme de gouttes auriculaires, prescrit par votre médecin.

En effet, même si certaines gouttes anesthésiantes sont disponibles en pharmacie sans ordonnance, elles peuvent être dangereuses en cas de perforation du tympan. Seul un examen par otoscope réalisé par un médecin peut vérifier l'intégrité du tympan.

En règle générale, votre médecin prescrit majoritairement des gouttes auriculaires pour l'otite externe et des antibiotiques par voie orale lors d'une otite moyenne. Pour l'otite interne, le traitement dépendra de l'examen médical.